portejn.JPG

PALAIS ABBATIAL

Le corps central

Le corps central de ce même bâtiment a conservé de l’autre côté, un portail à refends donnant accès à un vestibule en rotonde et à un escalier intérieur monumental daté de 1709. les bâtiments comportaient la cuisine, le réfectoire, des chambres de moines. 

 

La démolition de l’abbatiale, du cloître, du palais abbatial dura plus d’un demi-siècle. L’illustre abbaye de Cherlieu était devenue une carrière de pierres. 

Des caves voûtées formées d’un double berceau long d’une cinquantaine de mètres au moins, très bien construits en forte taille sont actuellement difficilement accessibles du fait des écoulements de boue. 


En bordure du chemin a été replacée la croix aux armes de Ferdinand de RYE, datée de 1613 qui se dressait autrefois sur le parvis de l’église abbatiale. 


Dans le vallon où coule le ruisseau des écrevisses, le promeneur attentif relèvera les traces d’aménagements anciens, canalisations, retenues d’étangs : traces fugaces du labeur des moines au XIIème siècle. Les travaux gigantesques de terrassements indispensables à l’implantation du monastère sont encore perceptibles sur le site actuel : rive talutée du ruisseau, trace des sept étangs aujourd’hui asséchés qui servaient de viviers et de réserves pour faire tourner les moulins (moulin Ferry encore existant , Moulin Battant, la Grange neuve détruits….).

Les caves voûtées

Réfectoire des moines

Stucs en cours de restauration par Christophe

L'abbaye de Cherlieu et la Mission BERN 

​​

Comme vous le savez l’abbaye de Cherlieu reste un Monument emblématique de l’Histoire de la Franche-Comté, l’église abbatiale dont il ne reste qu’un immense pan de mur était l’une des plus belles des églises cisterciennes. 

​En 2016 le palais abbatial et les bâtiments conventuels de l’abbaye de Cherlieu ainsi que des terrains d’assise de l’ancienne abbatiale et des bâtiments annexes de l’abbaye (ceux-ci en communauté avec Gilles MOREAU) ont été achetés par Jean-Paul Borsotti afin de les dégager de la végétation envahissante et de débuter la sauvegarde des ruines avec le soutien des bénévoles.  

En France 44000 Monuments (dont plus de la moitié est privée) sont classés ou inscrits à l’inventaire supplémentaires des Monuments historiques dont une grande part est située dans les communes de moins de 2000 habitants et souvent en situation de péril faute de financement. Afin de trouver des solutions, en 2017, une Mission a été confiée à Stéphane BERN.

Chaque année une liste de Monuments en péril est retenue comme prioritaire par un jury comprenant des membres du Ministère de la culture et des grandes associations du patrimoine comme les VMF, la Fondation du patrimoine, la Demeure historique…

 En 2019, 103 projets ont été choisis dont le dossier de l’abbaye de CHERLIEU ce qui a été pour nous un grand honneur.

Conséquences pour Cherlieu :

​L’attribution d’une quote-part du bénéfice du loto du patrimoine. Le montant attribué est encore inconnu. Il sera tenu compte de la demande de financement effectuée après autorisation de travaux par la DRAC et validation du jury et de l’apport financier des responsables du Monument.

  • Les DRAC ont reçu une instruction pour faciliter les dossiers de demande de subventions des monuments retenus et de remonter les taux de subvention (environ de 10%) : Pour CHERLIEU le dossier est en cours d’élaboration.

  • Un appel à mécénat non défiscalisant sous la houlette de la mission BERN : il s’agit d’une opération ponctuelle, d’un montant peu élevé. Ont été proposées des mesures d’urgence . La mise en œuvre est assez souple, une convention a été passée avec la Fondation du Patrimoine par l’intermédiaire des VMF. Dans ce contexte, toutes les personnes intéressées peuvent faire un don en ligne, même d’un faible montant en allant sur le site de la Fondation du patrimoine. C’est l’objet du flyer qui est joint.

  • Un appel à mécénat défiscalisant (déduction des impôts de 66% du montant du don) : le dossier est plus long à élaborer, il nécessite notamment une autorisation de travaux de la DRAC et des devis précis d’entreprise. Il peut comporter plusieurs tranches et s’étaler sur de nombreuses années. La convention qui sera signée avec la Fondation du patrimoine VMF dans le cadre de la Mission BERN, devrait être prête en cours d’année 2020.

Naturellement les mécénats envisagés ne pourront pas réussir sans l’appui d’une bonne communication et l’implication de tous. 

ABBAYE  CISTERCIENNE DE CHERLIEU

WEBMESTRE DU SITE  : Philippe COLNOT